Bonjour! Et bienvenue sur la vitrine
de la revue PHYLACTERE*.

*Caractéristique des bandes dessinées, le phylactère, plus couramment appelé «bulle», est un élément graphique permettant d’évoquer l’action de parler, chuchoter, murmurer, crier, et cetera. Dans l’art médiéval, les phylactères étaient semblables à des banderoles sur lesquelles se déployaient les paroles prononcées par les personnages. Un phylactère, c’est finalement un moyen de donner une forme au discours et à l’oralité. 


La revue Phylactère trouve son origine dans le désir fort de retranscrire la performance à travers des visions authentiques, subjectives et spontanées en donnant la parole à des amateur.ices, artistes, designers et penseur.ses. La revue Phylactère est publiée une fois par an. Chaque numéro prend pour titre une onomatopée qui fait fonction de thème. Y sont publiés des écrits de transition, assumant tous les glissements et les contradictions entre un script, l’action réalisée et sa traduction, avec une attention extrême et aventureuse pour la manière dont les contextes, gestes, émotions et espaces sont mis en jeu lors de cette retranscription. Phylactère est dédiée à la post-performance et à sa capacité de permettre à ceux.elles qui n’étaient pas présent.es au moment de la performance de s’en faire une idée, d’en faire l’expérience d’une autre manière. Phylactère répond au désir de donner la parole à ces voix qui méritent d’être entendues en questionnant comment les restituer, se les approprier et en parler. Autour de la revue Phylactère, il s’agit de faire exister une communauté mouvante partageant des affinités multiples et une prédilection pour l’écriture et l’oralité par le biais d’événements ponctuels tels que des lectures, performances et workshops.

Pour son premier numéro, Phylactère prend pour titre et thème l’onomatopée Patati Patata: bavardages intarissables et interminables, insignifiants, grands ou petits discours, commérages, bouches à oreilles, chuchotements… Patati Patata est un trop-plein de paroles, une histoire sans fin, un et cetera énoncé à voix haute. C’est aussi un bruit : celui des mots rythmiques Patati Patata (ou sa variante « patatipatali patatatipatala ») semblables à l’alternance vocalique d’un « tic-tac ». L’étymologie en vieux français « patic, patac », évoquait le son d’un cheval au galop, sous entendu un bruit qui court… En ayant l’image expressive, palpable, sonore, manipulable et instable du Patati Patata, nous aimerions recevoir votre contribution avant le 1er Juin 2019.

Phylactère est une revue à voix multiples, initiée par Roxanne Maillet et Auriane Preud’homme. Son premier numéro, produit par Rond-Point Projects et publié par les éditions Immixtion Books, paraîtra fin 2019. Les différentes étapes de sa réalisation et de sa fabrication seront ponctuées par des événements organisés au cours de l’année 2019. La revue se veut être une ressource accessible et partagée : dupliquez, échangez, donnez, lisez, re-lisez, épuisez, faites circuler !